Produits capillaires Bio, j’ai failli tout arrêter !

Produits capillaires Bio, j’ai failli tout arrêter !

 

Hello les filles, aujourd’hui je souhaite vous parler de produits capillaires Bio. Si vous avez lu mes articles précédents vous n’êtes pas sans savoir que je suis récemment passée aux cosmétiques Bio. J’ai commencé il y a un peu plus d’un mois maintenant avec une nouvelle routine soin du visage + makeup. Concernant mon visage j’ai vu des résultats très rapidement, ma peau n’a jamais été aussi belle que depuis que j’utilise des cosmétiques naturelles (quoi que en ce moment avec la PMA elle est de nouveau catastrophique héhé). L’adepte du fond de teint que je suis à réussi à sortir sans une seule goutte ce qui ne m’était JAMAIS arrivée jusqu’à présent. Alors oui, j’ai toujours mon acné hormonal, néanmoins j’arrive à la soigner plus rapidement. Vous êtes en train de vous dire « elle nous parle visage alors que son article est censé parler cheveux », j’y viens, j’y viens. Lorsque j’ai vu les résultats sur mon visage et après avoir lu plein de témoignages de femmes qui se sont lancée dans une routine capillaire bio, j’ai décidé de me lancer à mon tour. Ma première expérience des shampoings Bio n’a pas été tout à fait la même que celle pour mon visage, j’ai  failli tout arrêter et repasser aux produits conventionnels, je vous explique pourquoi …

POURQUOI SUIS-JE PASSÉE A UNE ROUTINE CAPILLAIRE BIO ?  

La réponse est la même que pour ma routine visage, arrêter de mettre des cochonneries sur mes cheveux et les laisser respirer. Mes cheveux sont très secs, cassants, je suis sans arrêt obligée de les attacher tant ils sont abîmés et impossibles à laisser naturel. J’ai donc eu envie de leur apporter des soins plus doux, beaucoup moins agressifs. En faisant des recherches sur le web je suis tombée sur de nombreux témoignages de femmes qui se sont lancée dans une routine capillaire bio et qui en étaient très satisfaites. Elles vantaient notamment un cheveu en pleine santé, plus souple, plus brillant, plus facile à coiffer et la majeur partie ont remarqué une pousse spectaculaire ! C’était pile ce que je recherchais.

MA PREMIÈRE EXPÉRIENCE AVEC LES SHAMPOINGS BIO, CETTE CATASTROPHE !  

Je me suis donc commandée mon première shampoing bio chez « Mademoiselle Bio » ainsi qu’un après shampoing. Je suis rentrée toute heureuse dans ma douche imaginant déjà une chevelure de rêve, souple et brillante à la sortie de ma toilette, euh … comment vous dire …

Déjà lorsque j’ai appliqué le shampoing, je n’avais pas l’impression qu’il lavait mes cheveux. Je savais bien qu’un shampoing bio ne moussait pas autant (voir pas du tout) comparé à un produit conventionnel, mais là, en plus de ne pas mousser il ne lavait rien du tout. J’ai donc aussitôt fait un second shampoing, la sensation est restée la même, j’avais l’impression qu’au fil du lavage mon cheveu devenait de plus en plus poisseux. j’ai continué à masser et ai appliqué par la suite l’après shampoing en me disant que c’était peut-être normal. En sortant de la douche mon cheveux était lourd et emmêlé, horrible ! Je me suis séchée avec une serviette et ai tenté de les coiffer, et là j’ai vu rouge !

Dans un premier temps mon cheveux a mis plus d’une matinée à sécher (j’absorbe l’eau avec une serviette et laisse mon cheveux sécher à l’air libre), ne les voyant pas sécher après plusieurs heures,  j’ai utilisé mon sèche-cheveux. Lorsque j’ai vu l’état de mes cheveux une fois secs, j’étais catastrophée ! Mais on m’aurait menti sur le Bio ?

LA PÉRIODE DE TRANSITION, CETTE PÉRIODE DONT ON NE NOUS PARLE PAS SUFFISAMMENT  ! 

Si je devais résumer l’état de mes cheveux après le tout premier shampoing bio, je dirais « POISSEUX, SALE, GRAS » , j’avais vraiment l’impression que mon cheveux était encore plus sale qu’avant ma douche. Mais entêtée comme je suis, j’ai persévéré, et ai continué toute la semaine (en me lavant les cheveux tous les jours, obligé vu l’état graisseux de ces derniers). Au bout d’une semaine ne voyant aucune réelle amélioration, je voulais laisser tomber, je regardais amoureusement mon shampoing conventionnel, ayant envie de mousse et de silicone !!! Avant de baisser les bras, je suis tout de même allée faire un tour sur le net, et ai tapé « Passage au shampoing Bio » je voulais lire plus de témoignages, et EUREKA ! J’ai fini par comprendre !

Ce que les témoignages précédents n’expliquaient pas, c’est que lorsque l’on passe aux shampoings bio, il faut une période de TRANSITION pour le cheveux. On n’appuie pas suffisamment sur le fait que durant la période de « sevrage » le cheveu va passer par un état moche, sale, gras, poisseux ! Et que cela peut durer quelques jours, 1 ou 2 semaines, voir plusieurs mois !  C’est à la fois décourageant et réconfortant ! Décourageant parce que je ne me vois pas traîner mon cheveu poisseux 5 mois, mais réconfortant car cet état est normal et après avoir autant galéré, la récompense au bout devrait en valoir le coup.

En fait voilà, avant d’avoir la chevelure longue et magnifique dont vous rêvez et que l’on vous vante, il faudra obligatoirement une période de « sevrage » de « transition » plus ou moins longue selon les personnes. En effet depuis la naissance vous utilisez des shampoing bourrés de produits chimiques, il va donc falloir du temps à vos cheveux pour tout éliminer. Heureusement, il est possible d’accélérer le processus de sevrage et je vous en parle d’ailleurs ci-dessous.

LES ASTUCES POUR ACCÉLÉRER LA PÉRIODE DE SEVRAGE DE VOS CHEVEUX  

Première astuce : Je vais vous donner une première astuce que j’ai personnellement testé et qui, je vous le confirme, fonctionne vraiment super bien, « l’utilisation du bicarbonate de soude« .

Revenons dans ma petite douche (Ne m’imaginez pas trop non plus hein, c’est gênant), je mets au creux de ma main un peu de bicarbonate de soude alimentaire ainsi qu’une noisette de mon shampoing bio et j’applique le mélange sur mes cheveux. Je rince, et je renouvelle l’expérience une seconde fois en laissant poser un petit peu plus longtemps (2 à 3 minutes environ), je rince de nouveau et tout de suite j’applique mon après-shampoing Bio (que je laisse poser 4 à 5 minutes, voir plus longtemps si possible) car l’utilisation du bicarbonate va assécher vos cheveux, vous allez peut-être penser que ça l’abîme surtout si comme moi, vous avez le cheveux déjà très secs, et bien pas du tout, si vous faites bien l’après-shampoing aucun souci.

Pourquoi du bicarbonate ? Tout simplement parce qu’il va absorber le restant de produits chimiques qu’il y a encore sur vos cheveux. Renouvelez régulièrement cette expérience et vous allez voir que vos cheveux vont devenir tellement plus beaux d’un coup.

Dès la première utilisation du bicarbonate, j’ai vu un changement de fou ! Mon cheveu est devenu plus souple et plus lisse, j’ai moins de nœuds et il va super bien à brosser ! un miracle je vous dis ! j’étais trop heureuse ! Peut-être que cela vient aussi des produits bio que j’ai utilisé, je ne sais pas vraiment car ce sont les premiers produits capillaires bio que je teste, en tous cas ils ont l’air de me réussir, je vous mettrai les liens à la fin de cet article.

Deuxième astuce (que je n’ai pas encore testé) : « le masque d’argile« 

Il vous faut mélanger dans un bol de l’argile verte et de l’huile (ou eau) de coco , l’appliquer sur vos cheveux et laisser poser 10 minutes (Attention pas plus, sinon cela fera l’effet inverse). L’argile verte va « pomper » les produits chimiques et vous en libérer plus rapidement.

EN RÉSUMÉ, LES PRODUITS CAPILLAIRES BIO, JE CONTINUE OU PAS ?   

Et bien OUI, car maintenant que j’utilise du bicarbonate de soude dans mon shampoing c’est un réel plaisir, je vois déjà une amélioration sur mes cheveux et je suis fan des cheveux que je suis en train de retrouver progressivement (bon il y a encore du travail, car ils sont encore beaucoup abîmés, mais ils sont déjà nettement plus beaux). Gardez bien en tête cette période de transition « moche » est une période de sevrage nécessaire pour une chevelure de rêve ! Pour ma part je continue l’expérience et je vous en reparlerai sans problème sans un futur article.

J’espère que mon article aura pu vous éclairer, et vous sera utile. N’hésitez pas à me poser vos questions ou à nous faire part de votre propre expérience en commentaires. Je vous dis à très vite. Des bisous