Lettre à toi, mon Amour

Lettre à toi, mon Amour

A te dire je t’aime 15 fois par jour, j’ai peur que mes mots n’aient plus vraiment d’impact car ils se sont ancrés dans nos habitudes, dans notre quotidien. J’estime que l’Amour doit s’entretenir un peu tous les jours, qu’il ne doit jamais être pris pour acquis parce que c’est lorsque l’on croit qu’il est acquis, qu’il nous échappe. C’est pourquoi j’avais envie de t’écrire ces quelques mots, afin de te montrer combien tu es important dans ma vie, te le dire, te le répéter, te le prouver, et crier au monde entier ou à celui qui voudra bien l’entendre, que je t’aime tout simplement. Tu n’es pas sans savoir qu’au moment où l’on s’est rencontré, je sortais d’une relation un peu spéciale et difficile qui m’avait énormément atteinte. J’étais persuadée ne plus pouvoir faire confiance à quelqu’un et ne jamais réussir à ouvrir mon cœur de nouveau, puis tu es apparu, et comme j’aime le dire « tu m’as sauvé! ». Nous sommes tous deux conscients qu’il ne s’agissait pas d’un coup de foudre entre nous, surtout quand on sait comment l’on s’est rencontré, mais je suis progressivement tombée amoureuse, et j’ai parfois l’impression que je continue un peu chaque jour à avoir le béguin pour toi. Au départ j’avais peur que notre amour s’estompe, que notre couple se fragilise au fur et à mesure que le temps passerait, mais au contraire je peux t’affirmer que je t’aime chaque jour un peu plus. Comme le dit une célèbre citation « plus qu’hier mais bien moins que demain ». Je t’aime pour tout ce que tu es, je t’aime pour tes qualités et tes défauts (défauts que je cherche encore au bout de 2 ans). Tu es un homme respectueux et respectable. Un homme beau, doux et serviable. Un homme au petit soin quand je suis malade ou trop fatiguée, un homme aimant et câlin. Tu es simplement l’homme parfait, parfait pour moi.

J’espère que nous apprendrons prochainement que sera concrétisé notre amour avec un petit bonheur supplémentaire qui serait un bout de toi et un bout de moi. Un bonheur qui serait simplement le fruit d’un trop plein d’amour.

On m’a dit que le prince charmant n’existait pas …

C’est faux, puisque tu es avec moi … 

Je t’aime