Journal de PMA : Chapitre 1- Première tentative

 

CHAPITRE 1 : Première tentative (IAC N°1)

Cela fait un moment que j’avais envie de vous publier cet article. En réalité il était en partie écrit depuis le jour où l’on m’a annoncé que j’allais enfin rentrer officiellement en PMA. J’ai aussitôt eu l’envie de partager cela avec vous, j’avais alors commencé à noter toutes les étapes qui nous attendaient pour ce premier essai, et voulais vous le publier ainsi. Finalement je l’ai laissé au placard un moment, je ne me sentais pas capable de vous parler de ce parcours sans l’avoir vécue dans son intégralité une première fois, j’ai donc préféré attendre, mais nous y voilà enfin …

Après presque 2 ans d’essais bébé, et une seconde commission dans laquelle les gynécologues se sont réunies pour discuter des problèmes de fertilité des couples, le verdict est tombé : Pour nous ça sera des inséminations ! Nous rentrons donc officiellement dans le processus PMA (Procréation Médicalement Assistée).

PETIT DÉROULÉ DU PARCOURS : 

  • Etape 1 : Rendez-vous chez le Biologiste : Explications concernant le parcours + prises de sang pour Monsieur & moi.
  • Etape 2 : Rendez-vous le 25 Janvier chez la Sage-Femme : Ré-explications concernant le parcours, Explications sur le traitement à suivre avant la première insémination.
  • Etape 3 : Mise en route du traitement (Stimulations ovariennes par injections+ échographies).
  • Etape 4 : Déclenchement de l’ovulation par injection d’ovitrelle.
  • Etape 5 : Rendez-vous pour que Monsieur donne ses petits têtards / Insémination dans la même journée
  • Etape 6 : 15 jours après la première insémination = prise de sang pour vérifier si grossesse éventuelle il y aurait.  (Selon les résultats soit je suis prise en charge pour un début de grossesse, soit, grossesse il n’y a pas, et on recommence le parcours de A à Z, jusqu’à 5 Essais maximum. )

MARDI 19 FÉVRIER 2019 : « Etape 3 »

J’ai commencé les injections mardi dernier, et ai eu ma première échographie ce jour pour savoir si un ou plusieurs follicules sont arrivés à maturation. Normalement après cette première échographie je devais y retourner tous les 2 jours pour suivre le développement folliculaire, or il s’est avéré qu’un follicule était déjà bien mature. Au lieu de passer aux échographies tous les deux jours, et après vérification par prise de sang, ils m’ont programmé l’insémination dès cette semaine. Selon le gynécologue et la sage-femme inutile d’attendre plus longtemps. Ce soir dernière injection avant le déclenchement de mon ovulation.

MERCREDI 20 FÉVRIER 2019 : « Etape 4 »

Il est 23h10, ça y est j’effectue mon injection d’ovitrelle et déclenche par ce fait mon ovulation, si tout se passe bien, je me fais inséminer Vendredi en fin de matinée.

VENDREDI 22 FEVRIER 2019 : « Etape 5 – Insémination »

Monsieur a eu rendez-vous ce matin à 8h00 pour faire son petit don. Ses gamètes ont été préparés, et 6 millions de spermatozoïdes ont été choisis, « Les élus » comme aime les appeler mon chéri. Nous sommes donc allés chercher notre butin à 10h15, selon la biologiste, la préparation est de très bonne qualité. Tout au long de la matinée nous avons eu la chance d’être très bien entourés, le personnel s’est montré doux, patient et très aimable et croyez-moi ô combien c’est important. Chacun nous a souhaité bonne chance, on a eu le droit à « On croise les doigts pour vous« . Cela peut paraître bête, mais savoir qu’on est soutenu, que des gens y croient pour nous, ça fait énormément de bien et ça remonte le moral. Voir ces sourires, cette positivité cela me permet de reprendre espoir car pas plus tard qu’hier je disais encore à mon chéri « je n’y crois pas« , il m’avait d’ailleurs fait comprendre que si je partais dans cet état d’esprit ça ne pourrait pas fonctionner.

Vers 11h00 je me faisais inséminer, ce n’est pas l’examen le plus agréable au monde mais il a été fait avec beaucoup d’explications et surtout de délicatesse. Il a été très rapide, je suis restée couchée un peu moins de 10 minutes après l’intervention et suis repartie. Voilà c’est fait, rendez-vous dans 14 jours soit le 8 mars pour savoir au travers d’une nouvelle prise de sang  si cela a fonctionné.

Après avoir observé toute la bienveillance du personnel hospitalier en notre égard, ce personnel qui à la moindre petite occasion a tenté de nous rassurer : « Vous avez une très belle ovulation », « votre corps à très bien réagi au stimulation », « la préparation est de très bonne qualité » et pour finir « on croise les doigts pour vous » et bien, cela m’a donné envie d’y croire … bien entendu je garde au fond de ma tête que ce n’est que notre premier essai et que par conséquent il ne me faut pas être déçue si cela ne fonctionne pas, mais je me dois aussi d’être positive, alors je vais y croire, y croire fort et laisser à présent la nature faire son bout de chemin pour nous. 

 

Rendez-vous le 8 mars pour les résultats, vous pouvez me suivre sur twitter, j’y suis très bavarde et vous raconte mes petites péripéties quotidiennement 🙂 

Croisez les doigts pour nous 😉

 

 

Une pensée particulière aux copines Twitter qui traversent ou sont sur le point de traverser ce même parcours. Nous y arriverons les filles ! Plein d’ondes positives à vous toutes, courage ! 

 

4 commentaires pour “Journal de PMA : Chapitre 1- Première tentative

  1. Coucou Aurélie ! Tu te doutes que je te souhaite la meilleure des nouvelles pour dans quelques jours. Je t’admire pour avoir réussi à faire tes piqûres toute seule. Ma FIV commence dans un mois et pour le moment je ne m’en sens toujours pas capable…. Bon courage pour ces 15 jours d’attente. Je t’embrasse très fort.

    1. Hello Angie ! Je te remercie, nous allons croiser les doigts très fort et comme d’habitude je les croises également très fort pour toi. Tu sais, je ne faisais pas la maline avec les piqûres. La toute première fois j’avais tellement peur, que j’ai du sécréter une hormone car je n’ai pas du tout, mais alors PAS DU TOUT senti l’aiguille ! Par contre je me suis tellement stressée que j’ai fait un petit malaise. La deuxième piqûre a été un peu difficile aussi mais à partir de la troisième ça a été beaucoup mieux. Pour trouver le courage de la faire je me suis simplement dit que si je ne trouvais pas la force, je ne pourrais pas me faire inséminer, j’ai pensé à ce bébé que je ne pourrais avoir sans aide de la PMA et j’ai trouvé le courage ! Pour un traitement lambda je pense que je n’aurais jamais trouvé cette force, pour notre futur bébé rien ne m’arrête plus ! haha.

      Pour ton cas, pourquoi ne pas laisser l’infirmier(e) faire les 2 ou 3 premières fois et lui demander pour les suivantes de t’aider, de te guider, de rester près de toi ? Après si tu trouves quelqu’un toujours dispo (et jamais en retard, car il faut penser qu’elles doivent être faites à heure fixe) alors aucun soucis à te faire 🙂 Ne t’en fait pas, elles ne sont pas douloureuses et sont rapides.

      Encore merci pour ton soutien, ça me manque de ne plus pouvoir lire ton parcours sur ton blog (la lecture c’est moins mon truc xD). Je t’embrasse également très fort et te souhaite bon courage pour la suite de ton parcours. De gros gros bisous ma belle et toujours autant d’ondes positives.

      1. Oui je pense que je vais voir avec une infirmière pour m’aider pour les premières piqûres avant de voler de mes propres ailes 😉 Pour les anecdotes PMA/FIV ne t’inquiètes pas tu n’as pas fini de m’entendre en parler sur Twitter ^^ Gros bisous !

Répondre à L'Univers D'Aurélie Annuler la réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Articles similaires

Commencez à saisir votre recherche ci-dessus et pressez Entrée pour rechercher. ESC pour annuler.

Retour en haut