Infertilité inexpliquée, ce bébé que nous n’aurons pas sans Pma

Apprendre qu’il sera compliqué pour notre couple d’avoir un enfant naturellement est une chose relativement difficile à encaisser. Les tests pour connaitre les raisons de nos difficultés à avoir un bébé ce sont pourtant révélés plus que positifs. RAS de mon côté, RAS du coté de l’Amoureux, et cette phrase de notre gynéco « Je ne m’explique pas la raison pour laquelle vous n’arrivez pas à concevoir, tous vos tests sont pourtant bons, mais on va tenter de vous aider« . Pour notre cas, c’est donc une infertilité inexpliquée. Heureusement notre cas est tout de même pris très au sérieux et elle compte passer notre dossier en commission. Pour nous ça sera donc un recours à la PMA !

La PMA qu’est-ce que c’est ? 

La PMA (ou AMP) acronyme de Procréation Médicalement assistée / (ou Assistance médicale à la Procréation) est comme son nom l’indique une aide médicale pour aider les couples infertiles à concevoir un enfant. Elle se traduit par une stimulation de l’ovulation, une insémination artificielle ou bien une FIV (Fécondation In Vitro).

Quel sera notre recours ? 

Nous attendons encore le résultat de ma prochaine prise de sang et du nouvel examen de mon chéri pour être réellement fixés, mais selon les premières conclusions de notre gynéco il est probable que les spermatozoïdes n’arrivent pas jusque l’utérus. Dans un premier temps ça serait donc pour nous une insémination, c’est à dire insérer directement les petits têtards dans l’utérus et les laisser faire tout seuls le reste du chemin comme des grands. Dans le cas où cela ne fonctionnerait pas, nous devrons alors avoir recours à la FIV ou l’ICSI (la FIV : On met en contact dans une boîte de culture les spermatozoïdes et les ovocytes (on laisse l’un des spermatozoïdes féconder seul l’ovule)/ ICSI: « Forcer l’entrée » On insère directement le spermatozoïde dans l’ovule).

Ma vie quotidienne durant la PMA ? 

Quel que soit le type d’aide qui me sera donné, ma vie quotidienne (personnelle et professionnelle) va être sacrément bouleversée ! Pendant plusieurs jours j’aurai des injections quotidiennes à faire pour stimuler mon ovulation, mais également des échographies journalières à l’hôpital etc. Je devrai donc, m’absenter tous les jours de mon travail (en général ça ne plait pas vraiment aux employeurs, même si c’est un droit que nous avons toutes) surtout que dans mon métier, l’absence d’une personne détériore toute l’organisation du service et encore plus si on prévient au dernier moment (ce qui pourra être parfois le cas). Ma vie personnelle sera également chamboulée, notre vie intime dont nous ne serons plus du tout maîtres, sera rythmée par les conseils des médecins (abstinence etc.).

Puis ce stresse permanent, l’attente d’un test positif, les éventuels échecs et donc déceptions. Cette envie d’y croire en essayant de ne pas se faire de fausses idées non plus, sachant que les chances de réussite pour une insémination sont de 19% et pour la FIV 25% (pas très rassurant hein ?). Y croire donc sans trop y croire, mais y croire tout de même pour être dans les meilleures conditions mentales et physiques possibles afin d’accueillir comme il se doit le futur embryon. Çà sera donc une période où il me faudra rester au calme, apprendre à rester zen et surtout apprendre à relativiser … choses qui ne vont pas être évidentes pour l’angoissée de la vie que je suis. Heureusement, j’ai la chance d’être très bien entourée, d’être encouragée et rassurée par mon entourage et par des femmes qui traversent les mêmes inquiétudes que moi.

Une pensée particulière à Angie du blog Métro Bureau Dodo en essais bébé depuis plus d’un an elle aussi et qui traverse plus ou moins la même situation que moi. Je vous invite à lire son histoire à travers son dernier article sur le sujet > ICI <

Et vous maman ou future maman, n’hésitez pas à nous partager la vôtre en commentaire (ou nous faire lire vos articles sur le sujet). 

Courage à toutes celles (et ceux) qui sont dans notre situation, et merci à ceux qui auront pris le temps de nous lire 😉

Des Bisous. Xoxo